Conférence de presse réussie à Abidjan

En mai nous étions en Côte d’Ivoire où une conférence de presse s’est organisée à Abidjan pour présenter la plateforme; accueil incroyable et missions réussie puisque qu’une antenne locale Bustle Music est en prospection!

Capture d_écran 2017-06-29 à 19.00.10

Avril 2012.

Nous sommes en visite à l’école de musique d’Addis Abeba (en Ethiopie). Le directeur me montre du doigt les étudiants qui font la queue pour attendre que le seul piano de l’établissement soit libre pour pratiquer leurs gammes : ‘c’est compliqué d’avoir accès à un instrument, alors quand c’est leur tour, les étudiants jouent à fond. Les prochains Beatles seront africains !’.

Et ça, on y croit aussi.

C’est pour ça que déployer la plateforme sur des zones en développement comme l’Afrique, l’Europe de l’Est ou l’Amérique du Sud prend tout son sens.

Mais comment déployer un outil sur une région aux codes, mœurs et accès techniques aussi différents que par chez nous ? Prospecter pour rencontrer des locaux qui vont porter le projet sur place en l’adaptant aux spécificités locales.

Alors c’est ce qu’on fait. On était au Burkina Fasso et au Togo en janvier, et en Côte d’Ivoire en mai. Retour sur le future ‘Royaume-Uni’ d’Afrique !

 

La plaque tournante de la sous-région

1er exportateur mondial de café et de cacao, avec un port qui rivalise avec Anvers en volume de fret, la Côte d’Ivoire est loin devant les autres pays de la sous-région. D’ailleurs à Abidjan les rues se sont vidées des 2 roues typiques des capitales qui se développent pour laisser place à des embouteillages monstres de voitures et camions (pas sûr qu’ils y aient gagné ?). Croissance et développement surfent ici avec la technologie. Presse, radio….tous ne parlent que des applications smartphones qui vont sortir dans les prochains mois. C’est sûr, la révolution digitale est sur le point de s’amorcer. Mais les grands acteurs habituels, comme Deezer pour la musique, ne sont pas encore là.

Or Abidjan c’est aussi la plaque tournante culturelle de l’Afrique de l’Ouest. Et je ne citerai que Salif Keita qui pourtant de la grande tradition musicale malienne n’a réellement passé le cap de l’international qu’une fois basé à ‘Baby’-surnom d’Abidjan- !

 

Antenne Bustle Music ivoirienne

Alors ceci étant posé autant vous dire que l’accueil que Bustle Music a reçu fût aussi enthousiaste qu’incroyable : ‘vous arrivez au bon moment’ ! Il faut dire aussi que parrainer localement par Isaac Kemo, la fierté ivoirienne du saxophone, les portes étaient déjà entre-ouvertes, et une conférence de presse s’est organisée pour présenter la plateforme aux artistes, managers et à la presse musicale ivoirienne (et même de la presse people !).

Si le terrain est favorable, ce serait allé un peu vite que de penser que Bustle Music est déployé en Côte d’Ivoire. Les spécificités locales de connexion à internet, d’usage du droit de la propriété intellectuelle ou de niveau technique des studios d’enregistrement nous amènent adapter le fonctionnement de la plateforme. Mais tant mieux ! Cet été, Sophie Kouadio, manager d’artiste, et Jean-Baptise, journaliste digital pour la plateforme de reggae Reggae 2 Baby, continuent la phase de prospection…en vue de la mise en route d’une antenne Bustle Music à Abidjan à l’automne.

 

Vous êtes prêts à pouvoir citer un autre chanteur ivoirien qu’Alpha Blondy ou Tiken Jah Fakoly?!!

Cyrille

2 thoughts on “Conférence de presse réussie à Abidjan

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s